keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
 |   actualité
Union

Covid-19 : Notre dossier spécial

02/11/2020
L’UNION sport & cycle met à la disposition de ses entreprises adhérentes un dossier spécial recensant toutes les informations utiles sur la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons.
Contenu accessible uniquement aux adhérents
Contenu accessible uniquement aux adhérents
Contenu accessible uniquement aux adhérents

Suite à la publication du décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie vous trouverez ci-dessous une synthèse des dispositions :

En synthèse 

dans toute la France, les centres commerciaux et commerces d’une surface commerciale utile supérieure à 20 000 m² sont fermés (sauf commerces alimentaires et pharmacies). Le retrait de commande n’est pas autorisé à l’intérieur des centres commerciaux ; le couvre-feu commence à 19h et s’achève à 6h

- dans les départements « placés sous surveillance renforcée », les centres commerciaux et commerces d’une surface commerciale utile supérieure fixée par le préfet de département sont fermés, étant précisé que le Premier ministre a indiqué le 4 mars dernier que tous les centres commerciaux et commerces d’une surface commerciale utile supérieure à 10 000 m² seraient fermés (sauf commerces alimentaires et pharmacies toujours). Le retrait de commande n’est pas autorisé à l’intérieur des centres commerciaux.

- dans les départements placés sous confinement : Aisne, Alpes-Maritimes, Eure, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Somme, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d'Oise

  • les centres commerciaux et commerces d’une surface commerciale utile supérieure au seuil fixé par le préfet de département sont fermés (sauf commerces alimentaires et pharmacies). Le retrait de commande n’est pas autorisé à l’intérieur des centres commerciaux.
  • les commerces ou centres commerciaux d’une superficie inférieure au seuil fixé par le préfet de département ne peuvent accueillir du public que s’ils exercent une activité considérée comme essentielle, au titre desquelles le commerce et la réparation de cycles ;
  • les déplacements pour faire des achats ne sont autorisés qu’au sein du département ou dans un périmètre défini par un rayon de 30 km autour du lieu de résidence. (cf attestations de déplacement dérogatoire)
  • dans tous les centres commerciaux et commerces autorisés à recevoir du public, le préfet peut réduire la jauge d’accueil du public.

Seuils et jauges dans les départements 

Dans les départements placés sous confinement, le seuil de surface commerciale utile fixé lorsqu’ils étaient placés initialement sous surveillance renforcée reste en vigueur tant qu’il n’est pas modifié ou durant le délai prévu par l’arrêté. Ce seuil est fixé à 10 000 m² pour tous les départements, excepté pour le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes où il est fixé à 5 000 m².

À ce stade, nous n’avons pas d’arrêté spécifique pour l’Eure et la Seine-Maritime, qui n’étaient pas placés sous surveillance renforcée antérieurement ; en conséquence le seuil de surface commerciale utile est fixé à 20 000 m².

Dans les autres départements placés antérieurement sous surveillance renforcée, les seuils fixés par arrêté préfectoral (en principe 10 000 m²) restent en vigueur tant qu’ils ne sont pas modifiés ou durant le délai prévu par l’arrêté. Pour mémoire, les départements concernés étaient l’Aube, les Bouches du Rhône, la Drôme, l'Eure-et-Loir, les Hautes-Alpes, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Rhône et leVar

A noter que dans l’Aisne, la jauge d’accueil est à 15 m² par personne (arrêté du 8 mars 2021).

Un nouveau décret relatif aux mesures générales et notamment à la distanciation physique et aux masques

De nouvelles règles sont apportées par le décret du 27 janvier : 

- en l’absence de masque, la distanciation physique doit être au moins de deux mètres (attention donc à la prise de repas sur le lieu de travail)

- l’utilisation des masques grand public ou barrière de catégorie 2 n’est plus autorisée dans les lieux où le port du masque est obligatoire.

Ces dispositions sont d’application immédiate.

- nouvelles conditions de commercialisation des masques, à compter du 1er février 2021 : les masques sont dorénavant classés en deux catégories au regard de la prévention de l’épidémie :

* les masques répondant aux prescriptions des autorités sanitaires et pouvant donc être utilisés pour prévenir la transmission de la Covid-19 (ou masques anti-Covid 19).

* Les masques ne répondant pas aux prescriptions des autorités sanitaires et ne pouvant pas être utilisés.

Ces deux catégories de masques ne peuvent plus être vendues à proximité l’une de l’autre. De plus, y compris pour la vente en ligne, il faut informer les clients du fait que ces masques répondent ou non au prescriptions des autorités sanitaires (en d’autres termes, il faut indiquer si les masques peuvent être utilisés dans la prévention de la transmission de la Covid-19, ou non).

A voir également
  •    | actualité
    Union Le Gouvernement et les Parlementaires en soutien des salles de sport
    09/06/2021
    Après 10 mois de fermeture sur les 13 derniers mois, les Français étaient impatients de retrouver leurs...
    En savoir +
  •    | actualité
    Union Pour une reprise du sport dans le respect des consignes sanitaires
    01/06/2021
    Après la réouverture des commerces, le 9 juin prochain marquera une nouvelle étape majeure dans la reprise...
    En savoir +
  •    | actualité
    Union Sport en entreprise : une exonération de cotisations sociales
    31/05/2021
    Le développement des activités physiques et sportives en milieu professionnel est essentiel, pour les...
    En savoir +
  •    | actualité
    Union Elections CNOSF : Les candidats s’adressent aux entreprises
    21/05/2021
    Dans la perspective des élections à la présidence du CNOSF en juin, l’UNION sport & cycle a reçu les...
    En savoir +
  •    | actualité
    Union Le running plébiscité par les Français en 2020
    04/05/2021
    En 2020, le nombre de coureurs a augmenté de + 12,5 % en France, soit environ 1,4 million de runners...
    En savoir +
  •    | actualité
    Union 100 élus et médecins demandent l'ouverture des salles de sport
    29/04/2021
    Députés et sénateurs de tous bords, cardiologues, chirurgiens ou encore médecins généralistes : une...
    En savoir +
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies