keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
 |   actualité
Sport et Loisirs

La baisse d’activité de la filière sport estimée à 30 % pour 2020

16/06/2020
Après la sortie du confinement, le groupe BPCE s’est appuyé sur sa connaissance globale du marché et de ses acteurs pour établir une évaluation des conséquences de la crise.

Le groupe BPCE estime à 30 % la baisse d’activité que connaitra la filière sport en 2020. Son chiffre d’affaires pourrait chuter à 54 milliards d’euros (contre 78 milliard en 2019) hors budget sponsoring, droit TV et activation. 

77 % des 27 000 entreprises du secteur marchand ayant des salariés s’estiment fortement impactées par la crise sanitaire. Les 85 000 structures sans salariés devraient connaitre une baisse d’activité comprise entre 25 % et 40 % notamment pour celles actives dans l’enseignement et le coaching.

Par ailleurs, BPCE souligne que les associations sportives, au nombre de 360 000, sont plus exposées que leurs consoeurs d’autres domaines par les aléas économiques avec seulement 22 % de leur ressources provenant des subventions publiques contre 45 % pour la moyenne des associations. Et avec 35 % de leurs recettes annuelles issues d’événements qui ont été annulés, elle se trouvent d’autant plus fragilisées. Autres risques qui pèsent sur elles, la diminution des recettes de sponsoring, dont 15 % déclarent ne pas pouvoir se passer, et la demande de remboursement de cotisations.

Toutefois, le groupe BPCE table sur un « fort rebond » de la filière sport l’année prochaine. Et il estime qu’à moyen et long terme « l’économie du sport devrait bénéficier de la prévalence des enjeux de santé publique et de la montée des préoccupations individuelles pour la préservation du capital santé ».

Premier partenaire Premium des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le Groupe BPCE a publié en février dernier, « L’Observatoire Economie du Sport», une analyse économique, statistique et comportementale unique de la Filière Sport en France permettant d’affiner son poids économique et de mieux comprendre ses enjeux économiques.

A voir également
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Munich décale le salon outdoor
    23/03/2021
    L’OutDoor by Ispo n’aura pas lieu au début du mois de juillet, mais au cours du second semestre.
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Les nouvelles dispositions pour la pratique sportive
    22/03/2021
    De nouvelles mesures sont entrées en vigueur pour le sport depuis le samedi 20 mars 2021 après les annonces...
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs L’AFNOR publie le cahier des charges du masque sportif
    18/02/2021
    Le groupe publie un référentiel comportant les exigences minimales pour concevoir un masque barrière...
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Une spécification AFNOR en cours d’élaboration pour un masque...
    28/01/2021
    Pour permettre aux Français de pratiquer de nouveau leur sport favori en salle, le ministère des sports,...
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Confinement & sport : ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas
    02/11/2020
    La pratique du sport n'est pas encadrée par les mêmes contraintes et restrictions qu'il s'agisse d'une...
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs L’Ispo Munich passe à 100 % en digital
    27/10/2020
    Les restrictions de circulation de plus en plus lourdes en Europe ont eu raison de la volonté de...
    En savoir +
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies